09/10/2006

encore

Primo relate cet article d'un journal tchèque. La nouvelle semble étonnante. Etonnante surtout car elle n'a en aucun cas été reprise dans les médias français. Mais elle correspond à l'engagement pris par certains groupes islamistes de s'attaquer à des intérêts israéliens et des personnes d'appartenance juive.

Des islamistes projetaient un massacre de Juifs à Prague

Des islamistes projetaient d'enlever des dizaines de Juifs à Prague et de les retenir en otages avant de les massacrer, écrit vendredi le quotidien tchèque Mlada Fronta Dnes.

Selon des sources non identifiées, mais proches des services de renseignement, citées par ce grand quotidien, les otages auraient été détenus dans une synagogue de Prague et leurs ravisseurs auraient formulé des revendications tout en sachant qu'elles ne pouvaient pas être satisfaites.

Ces revendications n'étant pas satisfaites, les preneurs d'otages auraient fait sauter la synagogue, ce qui aurait tué toutes les personnes à l'intérieur, poursuite Mlada Fronta Dnes.

Le journal ne dit pas si la police a procédé à des arrestations et ne précise pas l'identité des extrémistes. La Vieille-Ville de Prague englobe le vieux quartier juif, où affluent des milliers de touristes, dont bon nombre de Juifs, pour visiter de très anciennes synagogues ainsi que le vieux cimetière juif. Source: Mlada Fronta Dnes

Le journal Mladá Fronta Dnes ou en abrégé Dnes est un quotidien national tchèque. Le titre signifie Front de la jeunesse d'aujourd'hui.

Il est le premier grand quotidien national de Tchéquie, où l’industrie de la presse écrite semble bien se porter avec un tirage quotidien de quelques 2,5 millions de journaux (pour quelque 90 titres), presque tous en langue tchèque. Avec un tirage tournant autour de 450 000 exemplaires, il devance ses principaux concurrents : le Právo (Le Droit), le Svobodné Slovo (Le Mot libre) et le Pracé (Le Travail).

© Primo, 6 octobre 2006

11:22 Écrit par la vraie sioniste dans lutte contre l'anttisionisme et l' | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.