07/10/2006

faurisson

Robert Faurisson condamné pour révisionnisme

mardi 3 octobre 2006.
 
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mardi Robert Faurisson à trois mois d'emprisonnement avec sursis

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mardi Robert Faurisson à trois mois d'emprisonnement avec sursis et 7.500 euros d'amende pour des propos niant l'extermination des juifs par les nazis tenus en 2005 sur une chaîne iranienne

Faurisson et le révisionniste Pierre GUILLAUME - 81.3 ko
Faurisson et le révisionniste Pierre GUILLAUME
Le ministère public avait requis une peine d'emprisonnement, assortie ou non de sursis, contre Robert Faurisson, 77 ans, universitaire à la retraite, poursuivi pour "complicité de contestation de crime contre l'humanité".

 

Lors de cette interview réalisée par téléphone le 3 février 2005 sur la chaîne iranienne Sahar 1, accessible en France sur Eutelsat, Robert Faurisson avait notamment déclaré qu"'il n'y avait jamais eu aucune tentative d'extermination des juifs par les nazis", encore moins "de politique d'extermination physiques des juifs". Robert Faurisson a maintenu ses propos lors de l'audience en juillet dernier. Pour sa défense, il a assuré que cet entretien ne devait pas être diffusé en France ou en Europe. Cette émission de Sahar 1, intitulée "Le monde en question", était consacrée à "l'holocauste", soixante ans après la fin du régime nazi et son "instrumentalisation" à des "fins politiques". "Les propos (...) poursuivis caractérisent le délit poursuivi avec une parfaite évidence (...) en ce qu'ils nient, sans la moindre ambiguïté, la réalité du plus grave des crimes dont le régime nazi s'est rendu coupable", note le tribunal dans son jugement. Me Eric Delcroix,

avocat de Robert Faurisson, a déclaré qu'il allait réfléchir avec son client à l'opportunité de faire appel. "Je suis toujours pour la liberté d'expression et de recherche. Je regrette cette condamnation", a-t-il précisé après l'annonce de la décision de justice, réprimant, selon lui, "un délit d'opinion".

"Le délit commis par le prévenu (...) constitue une des formes les plus condamnables du racisme antisémite", poursuit le jugement. Robert Faurisson devra également verser un euro de dommages-intérêts à chacune des trois associations qui s'étaient constituées partie civile : la Ligue des droits de l'homme (LDH), le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA). Cette condamnation est la cinquième de Robert Faurisson pour des propos contestant l'existence de crimes contre l'humanité

Qu'est ce que Sahar1 ? Sahar1 est édité par l'Islamic Republic of Iran Broadcasting Company (IRIB). Cette société établie en Iran ne fait l'objet d'aucun contrôle par un autre Etat membre de l'Union européenne. De plus, Sahar1 est diffusée par la société Eutelsat SA, sans que ce service n'ait fait l'objet jusque là d'une convention avec le CSA.

 

Rappelons qu'en vertu de l'article 42 de la loi du 30 septembre 1986 modifiée, le Conseil supérieur de l'audiovisuel peut mettre en demeure les opérateurs de réseaux satellitaires de respecter les obligations qui leur sont imposées par les textes législatifs et réglementaires.

Par ailleurs, il résulte de la combinaison de plusieurs articles (33-1 ; 43-2 et 43-4) de la loi du 30 septembre 1986, que tout service de télévision diffusé par la société Eutelsat SA et dont l'éditeur est établi en dehors de l'Union européenne doit faire l'objet d'une convention avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel, s'il n'est pas déjà contrôlé par un autre Etat membre de l'Union européenne, au titre de sa diffusion par un satellite relevant de la compétence de cet Etat.

Dans son ordonnance (http://www.csa.fr/actualite/decisions/decisions_detail.php ?id=22236) le CSA rappelle notamment que le service de télévision Sahar1 a diffusé, à partir du 13 décembre 2004, un feuilleton intitulé Pour toi, Palestine ou les yeux bleus de Zahra, qui présente systématiquement les Israéliens et les Juifs de manière avilissante, sous les traits de personnages sans scrupules, prêts notamment à prendre les yeux d'une enfant.

MERCI A LA LDJ

16:32 Écrit par la vraie sioniste dans lutte contre l'anttisionisme et l' | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.