19/09/2006

19 SEPTEMBRE

   Guysen >> Culture
 
Souviens toi… 19 septembre
Par Claude Bensoussan pour Guysen Israël News
Lundi 18 septembre 2006 à 20:32
 
Mémoire...

Rubrique quotidienne

Une exclusivité Guysen Israël News

1939

La Wehrmacht assassine 100 juifs du village de Lukov, à l'est de Varsovie.

1941

500 juifs de Lipniszek (district de Novogrudok, R.S.S. de Biélorussie) sont déportés à Ivje, où ils sont soumis au travail forcé.

Tous les juifs de la ville de Jitomir (R.S.S. d'Ukraine) qui n'ont pu fuir à temps sont assassinés par les nazis. Leur nombre exact n'est pas connu mais atteint sans doute 15 000 victimes.

1942

Début de la première déportation des 5 000 juifs de Parczew (district de Lublin) au camp d'extermination de Treblinka. Plusieurs centaines de juifs parviennent à fuir dans les bois, où ils forment une unité de partisans commandée par Alexander Sakotnicki, officier juif de l'armée polonaise. Environ 150 partisans juifs survivront à la guerre.
Protégé par les rois de Pologne, des juifs ont vécu à Parczew depuis le XVIe siècle.

Un convoi de 1 000 juifs du camp de concentration de Theresienstadt est envoyé à Minsk-Trostinets (R.S.S. de Biélorussie), où les déportés sont fusillés à leur arrivée.

Environ 3 000 juifs du ghetto de Brody (district de Lvov, R.S.S. d'Ukraine) sont arrêtés et déportés au camp d'extermination voisin de Belzec, où tous sont tués. Des groupes de résistants juifs poursuivent leurs actions sans trêve.

1944

Une Aktion de quatre jours a lieu au camp de travail forcé de Klooga (R.S.S. d'Estonie) : 3 000 juifs environ sont assassinés devant l'avance des troupes soviétiques. Parmi les victimes se trouvent 1 500 juifs de Vilna.

Un deuxième groupe de 2 500 travailleurs juifs de Hongrie quitte les mines de cuivre de Bor, à 200 kilomètres au sud-est de Belgrade. Au cours de la marche, plusieurs centaines d'hommes épuisés sont fusillés. Après une exécution massive le 7 octobre, les survivants de ce groupe sont déportés dans les camps de concentration allemands de Buchenwald et de Flossenbürg, où presque tous périssent.

http://www.guysen.com

11:56 Écrit par la vraie sioniste dans histoire souvenir | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.