15/09/2006

rap pour mon peuple

http://wat.tv/amos-du-moss/audio/10296

Mon peuple 6000 mille ans que ça dure, 6000 ans que c’est durs6 millions de mes frères, sans aucune sépulture.
Tous des fils d’Abraham Ils n’ont rêvés que d’Ur.
Rien n’y fait ni le temps, ni les hommes, ni le mur.
Première excuse Jésus, fils du Dieu des chrétiens
Jugé, crucifié, par le grand Sanhedrin.
Premier mensonge romain, c’est le juif l’assassinIls ont à jamais scellé, notre destin.
Richard cœur de lion, croisé de l’inquisition
Renie ta religion, ou bien, c’est la questionTu ne seras ni médecin, ni propriétaire terrien,Tu seras commerçant, C’est leurs dix commandements Nous avons voyagés dans des wagons plombésLes plus âgés mourraient, ils étaient libérésLes nourrissons pleuraient, dans des bras égarésPour nettoyer le monde, ils nous ont tous gazés A quoi sert ta mémoire si t’as pas d’avenirA quoi sert l’affrontement si tu veux en finirA quoi servent tes efforts si tu veux tout détruireMême si nous avons tort, arrêtons de subir A quoi servent tous nos morts, il faut croire en l’avenir .
L’île du diable pour Dreyfus, c’est moi qui accuse,
Pétain le con voyeur, c’est le juif qu’on accuse.
Lois d’exceptions, collaboration, De gaulle t’excuse
6 millions, j’ai la rage, quel carnage, plus d’excuses.
Nuit de cristal, solution finale, le total et plus rien.

Ghetto à Varsovie, gais tristes, quai des artistes /dans les trains, Entassés, asphyxiés, mieux valait être un chien.
Eichmann, le malsain, ceint les âmes, femmes et saints.

Camps libérés, cauchemar terminé, Prophète Ezéchiel.
Faurisson négation, le cauchemar continu, Théodore Herzl.
Nous a montré la voie, ne jamais partir sans dire je t’aime
.
Ces mots, ont martelés nos âmes, et libérés nos chaînes.
Dix mille, hommes femmes enfants, par jour étaient gazés.
L’enfer est de retour sur terre, la bête a terrassé
.
Les hommes, nous entendions leurs cris glacés
.
Mort ne leur suffisait pas, ils nous voulaient brûlés
.
A quoi sert ta mémoire si t’as pas d’avenir.
A quoi sert l’affrontement si tu veux en finir
.
A quoi servent tes efforts si tu veux tout détruire
.
A quoi sert d’avoir tort, arrêtons d’nous salir

A quoi servent tous nos morts, il faut croire en l’avenir
.
Nos épées en charrues, Vos lances en faucilles.
Ne renonçons jamais à nos rêves, notre idylle.
Essayons de former qu’une seule et grande famille.
Le chemin est encore long, a nous de le raccourcir.
On nous accuse du mal, des maux, de tous les temps.
Mon peuple ma chair, mon sang semé aux quatre vents
.
Arrête tes attentats, ne tarde pas à jeûner, Taric Ramadan
Gaza, Djénine, ta Palestine, est née au bon moment .
C’est la paix que je veux, et non pas la terre.Les colonies j’te les rends, y’en a marre de la guerre.
Mon pays est assez grand, va et reconstruit ta terre
.Si je t’oublie Jérusalem, devient mon sanctuaire. 1948, nous avons notre état.
Les rescapés des listes, étaient prêts au combat
.
Ecoute bien mon histoire, car comme a Massada
.
Je donnerai ma vie, pour que «plus jamais ça »
.
A quoi sert ta mémoire si t’as pas d’avenir.
A quoi sert l’affrontement si tu veux en finir.
A quoi servent tes efforts si tu veux tout détruire.
A quoi sert d’avoir tort, arrêtons d’nous salir
.
A quoi servent tous nos morts, il faut croire en l’avenir
.
C’est l’histoire de mon peuple, de ma race, de ma face 60 ans, que tous nos morts ont obscurcis l’espace.
Que leurs âmes soient bénies, et qu’ils reposent en paix.
Nous ne cesseront de penser à vous à tout jamais.
A quoi sert ta mémoire si t’as pas d’avenir.
A quoi sert l’affrontement si tu veux en finir
.
A quoi servent tes efforts si tu veux tout détruire
.
A quoi sert d’avoir tort, arrêtons d’nous salir
.
A quoi servent tous nos morts, il faut croire en l’avenir

http://www.alliance.fr

17:05 Écrit par la vraie sioniste dans lutte contre le terrorisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.