08/09/2006

8 septembre

Souviens toi… 8 septembre
Par Claude Bensoussan pour Guysen Israël News
Jeudi 7 septembre 2006 à 23:01
Mémoire...

Rubrique quotidienne

Une exclusivité Guysen Israël News

1939

Les Allemands occupent la ville de Lodz (Pologne centrale), où vient 233 000 juifs. Beaucoup d’ente eux parviennent à fuir vers la partie de la Pologne occupée par l’U.R.S.S.
Les habitants juifs constituaient le tiers de la population totale de la ville. Toutes les organisations juives y étaient actives, et Lodz possédait ses propres journaux juifs.

60 personnes, des juifs pour la plupart, sont assassinées par les nazis à Konskie (Pologne).

La Wehrmacht assassine 150 juifs à Trzebinia (district de Cracovie).

La Wehrmacht fusille 41 juifs dans le village de Krasnosiele Lesny (district de Makov Mazoviecki, Pologne).

L’armée allemande occupe la ville de Skiernievice (province de Lodz, Pologne centrale), où vivent 4 500 juifs. Des juifs ont habité la ville à partir de la seconde moitié du XVIe siècle. On compte parmi eux des érudits célèbres, tel Rabbi Meïr Yahiel Levi Holzstock.

Les Allemands occupent Ostrov (Mazoviecki (province de Varsovie), où vivent 7 000 juifs. Ils se livrent à un pogrome au cours duquel 50 juifs sont assassinés.

Plusieurs juifs sont fusillés lors de l’entrée des troupes allemandes à Zyrardov (province de Varsovie), dont la communauté compte 3 000 âmes.

150 juifs sont assassinés et la synagogue est brûlée quand les troupes allemandes occupent Rypin (province de Bydgoszcz, Pologne), où vivent 2 500 juifs. Rypin se trouve incorporé dans le Reich allemand et fait désormais partie de la province de Dantzig (Prusse occidentale, aujourd’hui Gdansk).

1942

Un convoi de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour Minsk-Trostinets (R.S.S. de Biélorussie), où ls déportés sont fusillés dès leur arrivée.

Un deuxième convoi de 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le ghetto de Theresienstadt pour Brest-Litovsk. Là, ils montent dans des wagons à ciel ouvert qui les conduisent 10 kilomètres après la gare de Minsk. Des SS armés entourent le convoi. Les juifs doivent descendre et sont dépouillés de tous leurs biens. 44 juifs vigoureux sont choisis pour décharger les bagages. Tous les autres montent à bord de camions où ils sont asphyxiés par les gaz d’échappement. Leurs cadavres sont enterrés dans des fosses communes creusées dans la forêt de Maly Trostinets.

Les 44 juifs restants sont conduits au camp de Maly Trostinets, où des centaines de juifs se trouvent déjà internés. Ils sont soit fusillés, soit pendus, soit assassinés d’une autre manière par les SS. Quand l’armée soviétique approche du camp, il est incendié. 25 prisonniers parviennent à s’enfuir, mais 4 seulement survivront.

Un huitième transport de 1 000 juifs, dont 238 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d’extermination d’Auschwitz. 34 déportés seulement survivront jusqu’à la libération du camp, en 1945.

1943

Un convoi de 3 442 juifs quitte Moravska Ostrava (Moravie, Tchécoslovaquie) pour le camp d’extermination d’Auschwitz, où les déportés sont assassinés à leur arrivée.

11:01 Écrit par la vraie sioniste dans histoire souvenir | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.