07/09/2006

7 septembre


Guysen >> Culture 
 
 
Souviens toi… 7 septembre
 
Par Claude Bensoussan pour Guysen Israël News
 
Mercredi 6 septembre 2006 à 23:11
 
 
 Mémoire...

Rubrique quotidienne

Une exclusivité Guysen Israël News


1939

7 juifs sont tués par la Wehrmacht, l’un d’eux étant brûlé vif, dans le village de Zgierz au sud-ouest de Varsovie.

Les Allemands occupent Aleksandrow Lodski (Pologne centrale),où vivent 3 500 juifs. La synagogue est brûlée avec les rouleaux de la Torah. Tous les ouvrages religieux avaient été confisqués chez les particuliers et rassemblés à la synagogue. De nombreux juifs qui tentent de sauver leurs livres sont tués. En outre, 60 juifs sont fusillés par la Gestapo et la police.

Les troupes allemandes occupent Pultusk (province de Varsovie), où vivent 9 000 juifs, et en tuent 14. La communauté de cette ville existait depuis la seconde moitié du Xve siècle. Elle bénéficiait d’un édit de tolérance remontant au XVIe siècle, rendu par le roi de Pologne Sigsmond II Auguste. Des érudits célèbres ont vécu à Pultusk, dont Rabbi Joshua de Kittno et Rabbi Jakob Grodzinski.

1942

Un convoi de 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy (France) à destination du camp d’extermination d’Auschwitz, où 889 déportés sont gazés dès leur arrivée. 34 hommes seulement survivront jusqu’à la libération du camp, en 1945.

Les juifs du ghetto de Kossov (R.S.S. d’Ukraine) sont conduits sur la grand-place, tandis que les Allemands et des policiers ukrainiens fouillent les maisons à la recherche de juifs qui s’y cacheraient. 150 sont découverts et fusillés sur place. 600 juifs sont déportés au camp d’extermination de Belzec (Pologne).

1943

987 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d’extermination d’Auschwitz.

1944

29 juifs sont déportés de Vienne au camp d’extermination d’Auschwitz. Après sélection, 4 femmes juives restent dans le camp. Les autres déportés sont gazés.


 
 
 

10:09 Écrit par la vraie sioniste dans histoire souvenir | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.