05/09/2006

diable donne au liban(ou comment est on noir et antisemite)

 
   
 
 
Mardi 5 Septembre 2006
INFO DU JOUR_ Print Page
DIEUDONNE EN CAMPAGNE AU LIBAN

04/09/06 - 12:31
Jérusalem

Du 28 au 30 août dernier, Dieudonné Mbala Mbala, l'ex-humoriste français présidentiable en 2007, Marc Robert, son coordinateur de campagne, Alain Soral, sociologue d'extrême-gauche, Thierry Meyssan, président du Réseau Voltaire « réseau international de presse non-alignée » et Ahmed Moualek, président de « La banlieue s'exprime » se sont rendus au Liban et en Syrie pour une visite de solidarité.

Dans leurs déclarations, ces représentants français de la mouvence extrême (gauche altermondialiste pro-arabe), ont stigmatisé systématiquement « l'agresseur sioniste », bras armé de l'impérialisme américain mondial. Ces militants de la cause arabe, ont déploré les ruines du Sud Liban et se sont félicités des soi-disant « revers » de Tsahal. Bien sûr, pas une larme sur pour les civils israéliens morts sous les roquettes du Hezbollah.
Lors de son voyage, la délégation a rencontré le Président de la République libanaise, Emile Lahoud, celui-là même boycoté par le Secrétaire Général de l'ONU, Kofi Annan et même par la France !
Mbala Mbala, Robert, Soral, Meyssan, et Moualek se sont montrés concernés par le retour à la souveraineté du Liban. Mais nul mot sur l'ex-occupation syrienne du Liban, nulle protestation sur son allégence à son suzerain de Damas. Or, Israel a reconnu la souveraineté du Liban, pas la Syrie. Détail que semble oublier la bande des cinq. Par contre, elle se fait l'écho des revendications (non libanaises) à l'encontre d'Israel : retraits des fermes de Chebba et application de la résolution 242 de l'ONU demandant le « retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés lors du conflit de 1967». Rappellons qu'Israel déclare n'avoir aucun différent territorial avec le Liban mais plutôt avec la Syrie, comme l'a confirmé l'ONU.
Fidèle à son image, Dieudonné ne sait plus quelle mauvaise cause défendre pour que les médias parlent de lui. Malheureusement pour lui, l'actualité de l'Iran lui a volé la vedette. A part la presse arabe qui a repris en coeur sa visite au Moyen-Orient, aucun média européen n'a cru bon d'en faire part.
Mais Dieudonné ne compte pas en rester là. Il prévoit prochainement de se rendre en Iran, autre pays très fréquentable. Sans doute parce qu'il « joue un rôle stabilisateur dans la région »...
 
Noémie Grynberg
INFOLIVE.TV

17:09 Écrit par la vraie sioniste dans lutte contre le terrorisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.